La CNV : Communication Non Violente

Bibliographie : les mots sont des fenêtres ou bien des murs. Marshall B. Rosenberg.

Introduction :
La non violence consiste à faire émerger ce qu’il y a de positif en nous. Laissons nous envahir par l’amour, la bienveillance et l’attention envers les autres. Il s’agit d’un premier pas important vers une nouvelle façon de communiquer et vers la création d’un monde de compassion.

CNV = un art du dialogue fondé sur l’empathie et l’authenticité. Pour que chacun trouve les mots, les attitudes qui permettent d’écouter l’autre et de se faire entendre par lui dans les situations les plus tendues, « ce langage du cœur » qui est enfoui en nous et que nous pouvons apprendre à réveiller.
« Toute violence émane d’un mode de pensée, qui attribue la cause du conflit aux torts de l’adversaire et à l’incapacité de reconnaître sa propre vulnérabilité ou celle de l’autre. »

Atouts :
Nous aide à renouer avec nous-même en laissant libre cours à notre bienveillance naturelle.
Elle nous engage à reconsidérer la façon dont nous nous exprimons et don nous écoutons l’autre, en fixant notre attention sur les 4 composantes de la CNV.
Elle suscite la qualité d’écoute, le respect et l’empathie et fait naître un courant de générosité réciproque.

4 Composantes de la CNV :
1-      Observation d’une situation.
2-      Sentiments qu’éveille cette situation.
3-      Besoins qui sont liés à ces sentiments.
4-      Demandes pour satisfaire nos besoins.